Banner

Le solaire en tant que générateur d’emplois

L’Union européenne est le leader mondial dans le développement des énergies renouvelables, qui sont actuellement les technologies connaissant l’expansion la plus rapide d’Europe. D’après le rapport « État des énergies renouvelables en Europe » établi par EurObserver, le nombre d’emplois dans l’industrie photovoltaïque a augmenté de 70 % en 2010, avec un chiffre d’affaires dans ce secteur de plus de 45 milliards d’euros. La majorité des emplois est localisée en Allemagne avec plus de 100 000 personnes employées dans le secteur solaire, suivie par la France avec 60 000 et l’Italie avec 45 000.

 

Les perspectives pour la croissance de l’emploi sont également très bonnes. Pour rester compétitive, l’industrie européenne requiert une main-d’œuvre compétente et hautement qualifiée, non seulement parmi les employés dans les usines de production, mais aussi dans la recherche et le développement de nouvelles technologies de pointe au niveau mondial. Outre les professionnels hautement qualifiés en énergie solaire, de nouveaux emplois seront également créés dans les services. Selon l’EPIA, les activités de commerce de gros, de détail, de services d’installation et de maintenance offrent 30 nouveaux emplois par MW de capacité installée.

 

Connie Hedegaard, Commissaire européenne chargée de l’action pour le climat, a récemment annoncé que 3 millions d’emplois pourraient être créés dans l’UE d’ici 2020 dans le secteur des énergies renouvelables.

 

L’étude « Innover pour l’horizon 2050» réalisée par l’EREC (Centre européen pour les Énergies renouvelables) prévoit quant à elle une augmentation pouvant atteindre 6,1 millions d’emplois en 2050. Worldwatch indique même que le secteur de l’énergie solaire photovoltaïque pourrait à lui seul créer jusqu’à 6,3 millions d’emplois dans le monde entier d’ici 2030 (www.worldwatch.org).