Banner

Recherche et développement (R et D)

L’Union européenne fait campagne pour le soutien des énergies renouvelables depuis déjà de nombreuses années. Depuis 2007, au moins 1 milliard d’euros par an a été dépensé pour la recherche dans les technologies d’énergie renouvelable. À l’heure actuelle, l’UE investit environ 3 milliards d’euros dans la recherche d’énergies renouvelables avec une attention particulière sur l’énergie photovoltaïque. Ce montant est porté à 8 milliards d’euros par an de sorte que dans les dix prochaines années, environ 50 milliards d’euros soient mis à la disposition de ce secteur


Avec le boom de l’industrie solaire en Europe, les activités de recherche et de développement se sont également intensifiées. Les centres de recherche européens sont leaders dans le monde entier et disposent d’une avance technologique supérieure à un an par rapport à la concurrence internationale. Que ce soit la meilleure efficacité des panneaux ou bien l’apport de nouveaux matériaux innovants qui permettent de réduire les coûts de production, une grande partie de ces évolutions est le fruit des laboratoires européens de recherche. Cela s’applique également à la fabrication des machines et des équipements qui sont utilisés dans le monde entier.

 

Les établissements de recherche européens les plus importants sont organisés au sein de l’Agence des centres de recherche européens sur l’énergie renouvelable (EUREC). L’Agence EUREC, créée en 1991, est une association européenne basée à Bruxelles, qui relie les principaux centres de recherche et des départements universitaires actifs dans le domaine de la technologie des énergies renouvelables. Le but de cette association est de créer un lien étroit entre décideurs politiques, chercheurs, entreprises et pouvoirs publics pour renforcer le milieu de la recherche et développer l’avance technologique.



Les cinquante membres de l’EUREC sont les plus grands instituts de recherche européens ; cependant des centres de recherche de taille plus modeste, engagés dans la recherche sur les sources d’énergie renouvelables, sont beaucoup plus nombreux dans l’UE.



Par exemple, le Centre de recherche dans le domaine de l’énergie aux Pays-Bas (Energy Research Center of the Netherlands, soit ECN) est un institut réputé pour mener des recherches dans le secteur des énergies renouvelables. L’ECN travaille sur la chaleur solaire, l’énergie photovoltaïque, l’énergie éolienne et la biomasse. L’ECN est le coordinateur du Programme commun sur l’énergie solaire photovoltaïque mis en œuvre par l’Alliance européenne de la recherche dans le domaine de l’énergie (EERA) en faveur du Plan stratégique européen pour les technologies énergétiques (SET Plan).



L’Institut Fraunhofer pour les systèmes d’énergie solaire (Fraunhofer-Institute for Solar Energy Systems, soit ISE) est un autre institut indépendant important dans le secteur de l’énergie photovoltaïque en Europe qui est autofinancé par les travaux de recherche. Fraunhofer conduit des recherches sur les matériaux, composants, systèmes et processus dans les secteurs d’activité que sont les technologies de construction de bâtiments efficaces sur le plan énergétique, l’optique appliquée, les éléments photovoltaïques en silicium, les technologies photovoltaïques alternatives et les sources d’énergie renouvelables, entre autres.