Banner

La compétitivité de l’industrie solaire européenne

Le secteur de la fabrication d’énergie solaire photovoltaïque européenne est très innovant et compétitif et doit demeurer en Europe. Grâce à des niveaux élevés d’automatisation dans le processus de fabrication, les coûts de production en Europe sont compétitifs au niveau mondial. Les coûts de main-d’œuvre de certains constructeurs européens sont inférieurs à 10 % de l’ensemble des coûts de production. La production de l’énergie solaire photovoltaïque dans les pays à bas salaires comme la Chine n’est pas une alternative intéressante, car les panneaux ne seront normalement pas moins coûteux à produire. Au contraire, selon une analyse sur le marché américain par le Laboratoire national des énergies renouvelables aux États-Unis, les fabricants chinois ont seulement un avantage de 1 à 2% par rapport aux coûts des fabricants américains. Lorsque les coûts d’expédition sont ajoutés, les fabricants chinois sont confrontés à un désavantage de coût de 5%. Compte tenu des distances et de la complexité des transports impliqués, nous estimons que la Chine est confrontée un désavantage de coût analogue en Europe.



Source: www.nrel.gov


La Recherche et développement pour une meilleure efficacité et qualité

La plupart des technologies solaires utilisées dans le monde proviennent d’Europe. Les centres de recherche de premier plan sont basés dans l’Union européenne, et grâce à une étroite coopération avec l’industrie solaire photovoltaïque depuis de nombreuses années, les constructeurs européens sont technologiquement en avance sur le reste du monde. Les produits solaires photovoltaïques doivent avoir une durée de vie d’au moins 25 ans et continuer à produire de l’électricité même lors de conditions météorologiques défavorables. C’est pourquoi la qualité est si importante.

Pour de nombreux autres produits industriels, l’innovation implique de nouveaux logiciels, ou l’ajout de nouveaux composants manuellement. Pour l’industrie solaire photovoltaïque, le principal défi est de développer un savoir-faire sur les techniques de fabrication qui permettraient la production de wafers plus fins que jamais, en réduisant la quantité de silicium nécessaire et en augmentant le niveau de conductivité. En Europe, l’innovation avance grâce à des niveaux élevés d’automatisation, qui limitent le risque d’erreur humaine et la contamination du produit avec de la poussière ou d’autres particules destructrices. Les fabricants européens ont développé une expertise dans l’application des normes de production les plus élevées depuis de nombreuses années, ce qui explique pourquoi la production européenne est si efficace et compétitive à l’échelle mondiale.